Rebellyon [19.12.05] Description de la manifestation du 17
Data: Wednesday, 21 December @ 11:06:59 CET
Argomento: Notizie d'Oltralpe


Petite description de la manifestation du 17 à Turin contre le TGV Lyon-Turin
Publié lundi 19 décembre 2005
Voici l’article de Rebellyon annonçant la manifestation : Val Susa : une vallée qui réinvente la résistance populaire actuellement en Europe





Ce qui est marquant pour cette manifestation est le nombre de participants. Annoncés à 150 000, les médias les dénombrent à 35 000, moi à 100 000.

Un cortège long, très long sous un hélicoptère de police vrombissant sur nos têtes. Les flics à terre ont su se montrer discrets.

La tête du cortège est composée des élus italiens mais aussi pas mal de français. Il y avait d’ailleursun bon groupe de manifestants français si l’on considére la non-information et la désinformation des médias et des partis politiques français. [1]

Derrière le cortège apolitique arborant les drapeaux blancs "NO TAV", une multitude de collectifs, partis, syndicats, groupes, associations, cercles, fédérations, ... certains s’imbriquant les uns dans les autres. Par exemple, dans le cortège "rouge et noir" (très imposant, rien à voir avec la France) on pouvait remarquer la fédération anarchiste et ses quelques groupes (Kronstadt, ...), le RASH Torino et Roma, No-Pasaran, les squatteurs de Bologne et d’ailleurs, ...

À noter une vieille femme qui a fait le salut fasciste depuis son balcon d’immeuble pendant les cinq minutes qu’a mis le cortège de tête à passer devant elle.

À noter aussi un plus grand nombre de skins (les red : ceux qui ont fait des tags avec des "A entourés" et des marteaux et faucilles) que dans les manifs à Lyon.

J’ai remarqué une forte présence (beaucoup plus qu’en France) de groupes affinitaires et autres mini black-blocs dans la manif. Dont beaucoup avait des casques à la main ... Il est vrai qu’ils utilisent quantité de Vespa.

Sinon une partie des voitures des flics sont des ... Fiat. Eh oui Turin, les usines Fiat, tout ça.

Par contre à mon grand désespoir, pas d’émeute ; la manif s’est finie en un grand meeting/kermesse dans un stade au milieu d’un parc. Une manif plan-plan - aux tags et pétards prêts - telle que l’on peut en connaître outre-alpes par contre.

link: http://rebellyon.info/article1339.html







Questo Articolo proviene da NO TAV
http://www.notav.eu/nuke/

L'URL per questa storia è:
http://www.notav.eu/nuke//modules.php?name=News&file=article&sid=1993